En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Musique

12:00 24:00

Emission en cours

Musique

12:00 24:00

Background

Décès de Frère André: un hommage de Pierre Tschanz, ancien directeur de Portes ouvertes Suisse

29 septembre 2022

Mardi 27 septembre, Frère André, le fondateur de l’ONG Portes ouvertes, est décédé en Hollande à l’âge de 94 ans. « Un R d’Actu » a accueilli Pierre Tschanz, ancien directeur de Portes ouvertes Suisse, pour un hommage à Anne Van der Bijl, un défenseur de la liberté religieuse et des chrétiens persécutés. Ce « contrebandier » aura marqué l’histoire de l’Eglise la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe.

« La première fois que je l’ai rencontré, c’est son sourire qui m’a marqué », explique Pierre Tschanz, directeur de Portes ouvertes Suisse de 1982 à 2009 dans « Un R d’Actu ». « Frère André avait un sourire qui témoignait d’une grande faculté de contact avec les gens, un homme charismatique qui, d’emblée, vous gagnait à sa cause. »

Depuis 1955, Anne Van der Bijl, devenu plus tard « Frère André », « roulait » pour la cause des chrétiens de l’Eglise persécutée. En Pologne, en URSS, à Cuba, en Chine… Ce « contrebandier de Dieu » amenait partout des bibles pour permettre aux chrétiens de ces pays, discriminés dans l’exercice de leur liberté religieuse, d’avoir accès aux évangiles et à l’ensemble de la révélation biblique.

 

« Il voyait la réalité du monde avec les yeux de Dieu ! »

« Outre le fait qu’il était un « inspirateur », il voyait la réalité du monde avec les yeux de Dieu, ajoute Pierre Tschanz. Ça n’était pas Dieu le Père, bien entendu ! », atténue l’ancien directeur de Portes ouvertes Suisse, mais il avait cette capacité à considérer les endroits où tout Occidental normalement constitué ne se rendait jamais comme une opportunité de contact. C’est ainsi qu’il a eu l’occasion, pendant les années 80 et 90, de rencontrer un nombre de leaders politiques arabes considérés en Europe comme des terroristes : le fondateur du Hamas, Cheik Ahmad Yassine, l’inspirateur du Hezbollah libanais, Cheikh Mohammad Hussein Fadlallah, et même à deux reprises Yasser Arafat, homme d’Etat pasletinien et leader de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

« Etre Jésus ou le Christ pour les habitants de l’URSS dans les années 50, être cette présence de Jésus auprès de leaders musulmans du Moyen-Orient dans les années 80 et 90, voilà ce qui était au cœur de la spiritualité de Frère André, complète Pierre Tschanz. Son amour du Seigneur était rayonnant et ouvrait des portes ! » (c)

A lire : une présentation du livre de Frère André et Al Janssen, Les forces de la lumière. Un espoir pour le Moyen-Orient, Valence, LLB et Portes ouvertes, 2005, 336 p.

La page hommage à Frère André sur le site de Portes ouvertes Suisse avec un historique de la vie de Frère André, ainsi que la possibilité d’y déposer un mot pour indiquer la manière dont cet homme aura peut-être marqué votre parcours de foi.

Gabrielle Desarzens, « Décès de Frère André : ‘Il a fait connaître l’Eglise de l’ombre’ », lafree.info, 28 septembre 2022.

Visionner « Les 50 ans de Portes Ouvertes avec Frère André et Pierre Tschanz », sur la page YouTube de DieuTV: https://www.youtube.com/watch?v=v9_ZzJXyoU0

Ecouter l’émission « Un R d’Actu » avec Pierre Tschanz en hommage à Frère André.

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *