En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Musique

12:00 24:00

Emission en cours

Musique

12:00 24:00

Background

Sylvie Guenot : Mais qui est donc cet enfant né dans une crèche ?

20 décembre 2021

Les temps de l’Avent. Pour beaucoup d’entre nous, le temps de l’Avent c’est le temps de l’attente….
C’est le temps durant lequel les enfants ouvrent chaque jour une petite fenêtre de leur calendrier de l’Avent, y découvrant à chaque fois un chocolat ou une surprise.
C’est le temps durant lequel certains adultes s’offrent chaque jour un petit cadeau.

C’est aussi le temps durant lequel, chacun et chacune se demande s’ils vont recevoir à Noël, le cadeau tant espéré. Celui qu’ils ont regardé durant des mois à travers la vitrine du magasin.
Pour d’autres, la période de l’Avent est une période de plus en plus triste.
Triste parce que chaque jour, elle les rapproche toujours plus des fêtes de fin d’année et de ces moments durant lesquels ils n’auront que la solitude pour amis.
Ils seront seuls, sans conjoint, sans enfants, sans famille, sans cadeaux. Certains seront même sans toit, voire même sans nourriture..
Cette période de l’Avent peut donc être une période de grande joie, mais aussi une période bien triste.
Pourtant, quand nous allons chercher l’origine du mot “Avent”, nous pouvons voir que cela signifie “Venue” ou “Arrivée”. Cela semble donc être quelque chose de bien !
Mais qui donc est censé venir ou arriver ? Qui sommes-nous donc censés attendre : des cadeaux, un toit, l’amour ?

L’attente
Pour nous qui sommes chrétiens, le temps de l’Avent c’est le temps de l’attente car c’est le temps qui nous prépare à cette naissance dont nous parle le prophète Esaïe dans l’Ancien Testament, chapitre 9, verset 6, en nous disant : “Un enfant nous est né, un fils nous est donné. Et la domination reposera sur son épaule. On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant. ”
Et, ce même prophète Esaïe, chapitre 7, verset 14, nous dit aussi : “ Le Seigneur lui-même vous donnera un signe. La jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils. Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel”…
Le temps d’attente de l’Avent, est donc un temps qui est censé nous préparer à accueillir et fêter cette naissance. Celle de ce fils appelé Emmanuel, qui est né il y a un peu plus de 2’000 ans et que nous appelons aussi Jésus-Christ. Mais qui est-il donc ? Qui est ce Jésus dont nous fêtons chaque année l’anniversaire ?

Et bien, il est cet enfant qui est né à Bethléem, dans une étable, lors d’une nuit étoilée.
C’est un enfant né dans une grande pauvreté. Il n’avait pour berceau qu’une mangeoire dans laquelle mangeaient habituellement les vaches et les bœufs.
Mais c’est un enfant qui apparemment n’était pas un enfant comme les autres, puisque dans les quatre Évangiles et dans le Nouveau Testament, nous pouvons lire que des rois mages, sont venus le voir peu après sa naissance et lui ont apportés en cadeau de l’or, de l’encens et de la myrrhe.. À cette époque, offrir de l’or était un signe d’hommage à un roi.
Cet enfant semblait donc être un futur roi, ou descendant d’une lignée royale. Pourtant, il est né dans une étable, au milieu des animaux et non pas dans un beau palais doré…
Ensuite, nous n’entendons presque plus parlé de lui, sauf par un épisode lorsqu’il avait douze ans et que ses parents le croyant perdu l’ont cherché dans toute la ville.
Puis, nous le retrouvons trente ans après sa naissance. Et nous retrouvons cet enfant qui a bien grandi, dans les différents Évangiles. Et notamment dans l’Evangile de Matthieu, chapitre 16, versets 13 et 14, où nous le voyons en pleine discussion lorsqu’il demande à ses compagnons de voyages :
“ Et vous, qui dites-vous que je suis ? ” Et ses compagnons de lui répondirent : “ Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. « 

Ensuite, nous pouvons voir dans l’Evangile de l’apôtre Jean au chapitre 6 verset 35, que Jésus lui-même dit :
“ Je suis le pain de la vie ”. Au chapitre 8 verset 12, il dit : “ Je suis la lumière du monde. ”
Et au chapitre 14, verset 5 et 6 il déclare :
“ Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père sans passer par moi ”…
Ainsi, nous réalisons que cet enfant nommé Emmanuel, qui est né dans cette crèche, est le Fils de Dieu. Qu’il est le Messie tant attendu par le peuple juif à l’époque. Qu’il est ” le Sauveur, le Conseiller Admirable ” dont le prophète Ésaïe avait parlé plusieurs centaines d’années avant sa naissance.

Le cadeau par excellence
Cet enfant est donc celui que le Dieu Créateur de l’univers, a envoyé à l’humanité pour nous sauver. D’ailleurs, nous pouvons voir tout au long des quatre Évangiles que :
Jésus le Christ a enseigné aux foules, notamment lors du sermon sur la montagne. Qu’il a guéri des malades et rendu la vue à des aveugles. Qu’il a libéré des personnes qui étaient sous l’emprise de démons.
Il a ressuscité des morts. Et il a même calmé la tempête qui menaçait d’engloutir la barque dans laquelle il était avec ses disciples. Et bien d’autres choses encore.
Donc, non seulement Jésus soignait les corps et les âmes, mais en plus la nature lui obéissait. Jésus-Christ était souverain !

Mais alors, pourquoi Jésus qui est le Fils de Dieu, qui est Roi, est-il venu naître comme un petit enfant, nu et dans la pauvreté ?
Et bien, il a accepté de naître comme un bébé, d’être dépendant d’autrui, d’être vulnérable, pauvre, afin de nous rejoindre jusqu’au plus profond de notre humanité.
Car Jésus le Christ, n’est pas seulement venu pour nos besoins tels que manger, boire, dormir, avoir de belles choses, etc.
Il n’est pas venu pour que nous fêtions son anniversaire une fois par an et que le reste du temps nous l’oublions.
Il est venu pour beaucoup plus que cela.
Il est venu pour nous soutenir dans les difficultés de nos vies. Pour nous soutenir dans nos problèmes.
Il est venu pour être à nos côtés dans les tempêtes que nous traversons ou dans les déserts que nous vivons.
Lui qui est le Fils de Dieu, qui est rempli de grandeur et de majesté, est venu naître dans une crèche pour se mettre à la même hauteur que nous. Pour nous guérir, nous restaurer, nous accompagner, prendre soin de nous. Pour marcher à nos côtés, malgré nos doutes, nos peurs, nos faiblesses, nos défaillances, malgré nos imperfections et notre orgueil.
Jésus le Christ, est le “cadeau” que Dieu le Père nous a fait. Car, il est celui qui dès sa naissance, s’est appelé Emmanuel, c’est-à -dire : Dieu avec nous.
Et comme l’a écrit Irwin James, l’un des astronautes ayant marché sur la lune :
“ Le plus extraordinaire n’est pas que l’homme ait marché sur la lune. Mais c’est le fait que Dieu ait marché sur la terre en la personne de Jésus-Christ. « 
Car dès lors, ce n’est pas Dieu en haut et nous en bas. Mais c’est Dieu qui nous rejoint pour faire route avec nous. Et quand on y pense, hé bien à mon avis, il n’y a rien de plus extraordinaire….

Mon souhait pour vous
Aussi, durant ces temps de l’Avent, mon souhait pour vous tous chers auditeurs et auditrices, est que vous puissiez faire ce chemin qui vous conduira à découvrir ou redécouvrir toujours plus, ce Dieu grand qui s’est fait petit, ce Roi qui est né dans la pauvreté, afin de pouvoir nous rencontrer dans les zones les plus reculées de nos êtres et de nos vies.
Afin que vous puissiez fêter l’anniversaire et rendre hommage à celui qui n’est plus un bébé mais qui est Jésus le Christ, et qui a comme désir celui de nous accompagner chaque jour sur notre chemin, et d’illuminer chaque instant de nos vies, de sa présence et de son amour.
Soyez bénis.