« Si tu savais… », c’est le titre du spectacle que Gilles Geiser propose actuellement en Suisse romande. L’occasion de découvrir un pasteur qui manie humour et talents artistiques avec brio, et qui excelle dans un genre de spectacles très en vogue aujourd’hui. Invité d’« Un R d’Actu » mardi 25 janvier sur RADIO R, il présente son « stand-up engagé » au micro de Serge Carrel.

Seul sur scène avec un auvent, une boîte à chaussette pour Colette sa marionnette, un piano… et ses différents accents romands, Gilles Geiser raconte, ventriloque, joue du piano et chante. Il invite à le suivre dans un parcours autour du handicap : celui que génère la peur, celui des relations mal emmanchées, celui de sa petite sœur Anne à laquelle il rend un hommage magnifique… le handicap du « mâle » qui « ne trouve pas de l’eau au lac », celui des émotions qui submergent et celui des difficultés à aimer. Les vannes et les sorties humoristiques s’enchaînent. Le public s’esclaffe. Les personnages défilent : le Jurassien qui a peur des chiens, le patient hospitalisé au cheveu sur la langue qui connaît de près la vasectomie, le premier lieutenant suisse allemand qui affectionne commander… Une heure et vingt minutes de rires, et d’un parcours plein de sensibilité, qui donne l’occasion de se réjouir de la vie et des belles choses qu’elle offre.

Le stand-up, un spectacle pour tous

« Le stand-up, c’est un spectacle où on peut inviter tout le monde, explique Gilles Geiser. On se marre, on pleure… et on réfléchit au sens de la vie. » Voilà cinq ans que le pasteur de l’Eglise évangélique d’Aigle (FREE) réfléchit à la possibilité de se lancer. Il est intervenu une dizaine de minutes à la grande fête des évangéliques romands au Forum Fribourg en 2017. Quelques personnes l’ont alors encouragé à poursuivre. Début 2018, il propose un one-man-show à l’organisatrice de la Fête des couleurs à Aigle. « Deux mois après, elle me rappelle et m’annonce qu’elle me prend… Je n’avais rien écrit et j’étais au programme d’un festival laïc pour un mini-spectacle qui n’était pas créé et que les organisateurs n’avaient jamais vu ! » En juillet 2018, l’expérience se passe bien et Gilles décide de se lancer en 2019. Il se met alors à écrire assidûment avec comme vis-à-vis son épouse Fiona et son sonoriste Samuel Raya. « J’essaie de transmettre les 30 pages que j’ai écrites et apprises par cœur. Il y a des moments où je vais plus loin, parce que je sens qu’avec le public ça va marcher. »

A 45 ans, pasteur et clown !

Depuis mars 2020, pandémie oblige, « Si tu savais… est tombé quelque peu en hibernation. Après le spectacle, le pasteur comédien, éducateur de première formation, se laisse aller. « C’est vrai que dans « Stand-up engagé », je me raconte… mais j’espère que je ne me la raconte pas ! Quand les gens sont hilares, c’est souvent à propos de choses qui me sont arrivées », ajoute celui qui préfère nommer son spectacle « stand-up », plutôt que « one-man-show ». « Ma mère raconte souvent qu’à dix ans je voulais devenir soit clown soit pasteur. A 45 ans, j’ai réalisé mes deux vocations ! »

Gilles Geiser n’a pas écrit ce spectacle pour « faire rire les chrétiens », comme il le dit, mais pour donner aux Eglises l’occasion d’inviter large pour une ou plusieurs soirées, puis de mettre en place un cours Alpha… Avec la possibilité bien entendu de solliciter le pasteur sur un week-end et de lui demander, en plus du spectacle, un temps d’enseignement le samedi matin et la prédication le dimanche matin. « Qui ne sera pas en soi un stand-up, mais qui accueillera certainement un élément de comédie en ouverture ! »

Serge Carrel

 Le site du spectacle « Stand-up engagé ».

Les prochaines occasions de voir le stand-up « Si tu savais… » de Gilles Geiser : 25-26 février à 20h à la Salle communale de Meinier (GE), le 14 mai à 20h à la Salle de l’EEC à Cossonay.

 Ecouter l’émission « Un R d’Actu » avec le stand-upper Gilles Geiser :