Chemin Nature
Est-ce que le travail de Dieu n’est pas justement de me sortir des difficultés, de m’accompagner et de me bénir. Ce n’est jamais facile de devoir passer par certaines maladies ou par des chemins solitaires ou remplis de conflits. Il y a quelques années, quelqu’un m’avait partagé une pensée qui, croyait-il, était pour moi de la part de mon Dieu : “ je vais te libérer des chemins faciles ”.

Sur le moment même, j’ai pris note et j’ai passé à la suite de ma vie. Quelques mois plus tard, ma vie professionnelle a commencé à se compliquer énormément et jusqu’à aujourd’hui cela reste vrai : “ je vais te libérer des chemins faciles ”. Pourquoi ? Si je le croyais à l’époque, ce qui s’est passé m’a appris que j’aurais eu tort. Parole pour moi ? Je crois qu’elle s’adresse à plusieurs de nous aujourd’hui : « Je vous libérer des chemins faciles ».

Gédéon a été libéré du chemin facile !

Une magnifique histoire dans l’AT nous parle de cela. Je vous la raconte (vous trouvez cela dans le livre des Juges au chapitre 7)
Israël est occupé par un peuple étranger qui les fait souffrir. Gédéon est un paysan que Dieu appelle à prendre la tête de la révolte contre l’occupant.
Autant vous dire qu’il est peu enthousiaste au départ mais il va obéir. Il va, après quelques aventures, lever une armée de 32’000 hommes: enfin de quoi s’opposer sérieusement à l’armée occupante!
Et voilà que le Seigneur va lui faire quitter le chemin facile.
Le Seigneur dit à Gédéon :  » Tes troupes sont trop nombreuses pour que je leur accorde la victoire « . Ils pourraient choper la grosse tête Le Seigneur lui demande de permettre à ceux qui ont peur de quitter l’armée
22’000 partent: Ils sont désormais 10’000 contre 100’000. Le Seigneur dit à Gédéon :  » La troupe est encore trop nombreuse « .
Et Dieu donne un petit truc pour choisir qui doit rester: La façon dont ils boivent l’eau à la rivière !!!!
Je suis pas sûr de comprendre mais … Désormais il en reste 300 contre 100’000. Le moins que l’on puisse dire est que le Seigneur a libéré Gédéon du chemin facile :
– il aurait pu avoir 32’000 soldats
– il lui en reste 300 hommes, c’était le chiffre que le Seigneur avait en tête

Pourquoi ?
Sinon les Israélites se vanteront en disant : “C’est notre propre force qui nous a sauvés.”
Nous aussi nous allons apprendre à avancer en nous appuyant sur le Seigneur notre force seulement et à redonner à Dieu toute la gloire, sans rien garder par nous même
« Je vous libérer des chemins faciles ».

Paul a été libéré du chemin facile !
L’apôtre Paul vit la même expérience (2 Co 12.7-10)
Il a une épine dans sa chair dit-il, probablement le fait d’être rejeté par ceux de sa propre famille spirituelle
Petite parenthèse: être rejeté par ceux qui devraient vous accueillir ou vous aimer est probablement une des plus grande souffrances. Je l’ai vécu, je la vis et si vous êtes dans ce cas-là, j’aimerais vous dire que le Seigneur sait exactement ce que cela signifie: il a été rejeté par les siens qui ont préféré le voir mort.
Alors l’apôtre Paul prie et prie plusieurs fois… sans réponse jusqu’à ce que un jour, il reçoive une réponse :  » Ma grâce te suffit. Ma puissance se manifeste précisément quand tu es faible.  »
Cela aurait été tellement plus simple de lui donner la délivrance de cette souffrance. « Je vous libérer des chemins faciles »

Pourquoi ?
Pour découvrir sa grâce qui dépasse mes circonstances
Et moi aussi j’ai besoin de comprendre que les chemins de Dieu dans ma vie sont plus profonds, plus importants que mes circonstances.
Que sa présence fait la différence au coeur de mes combats et de mes blessures
Jésus à dit à ceux qui le suivaient (Mt 7.13-14)
Entrez par la porte étroite. En effet, la porte qui ouvre sur la mort est large, et le chemin pour y aller est facile.
Beaucoup de gens passent par là. Mais la porte qui ouvre sur la vie est étroite, et le chemin pour y aller est difficile. Ceux qui le trouvent ne sont pas nombreux.
– Je vais vous libérer des chemins faciles qui ne nécessitent pas de me chercher dit le Seigneur
– Je vais vous libérer des chemins qui peuvent se parcourir sans moi

Peut-être que vous n’avez pas toujours eu le choix : la vie vous a imposé le chemin difficile.
Mais pour beaucoup de nous, il s’agit d’un choix de style de vie : ne plus suivre les foules qui prennent le chemin facile
Oser se démarquer. Oser dépendre de Lui. Oser John Wimber disait « le mot « foi » s’épelle « r.i.s.q.u.e »

Pourquoi « Je vous libérer des chemins faciles » ?
Parce que ces chemins faciles ne mènent pas à la Vie, la vraie en Jésus. Je suis pompier depuis de nombreuses années: Quand un jeune commence à se former, on le met volontairement dans des situations compliquées et potentiellement dangereuses. Pour s’entraîner à ce qui vient. Pour s’aguerrir à ce qui vient. Il s’agit acquérir les bons réflexes, faire l’expérience le feu, de s’ aguerrir !
Nous qui suivons notre maître Jésus, nous restons des apprenants et souvent pour pouvoir grandir, nous avons besoin d’être libérés des chemins faciles.

Conclusion
Je ne sais pas sur quel chemin vous marchez, mais je peux facilement imaginer que pour beaucoup d’entre vous, le chemin est rude J’aimerais prier pour vous:
Seigneur c’est dur, des fois c’est tellement dur! J’ai mal! Tu le sais et je sais que tu comprends ma douleur. Alors une nouvelle fois, viens par ta grâce me soulager de cette épine dans ma chair.

Mais j’aimerais aussi prier pour vous qui sentez que vous devez prendre des choix risqués, des chemins plus cachés: Je prie pour votre courage: qu’il soit affermi, que vous osiez, que vous marchiez sur les chemins qui ne peuvent se parcourir qu’avec son aide et dans sa présence.
Amen

Pasteur Pierre Bader,  de l’église réformée
Accompagnant de milliers de pasteurs en Asie.

Ecouter l’intervention de Pierre Bader dans « Célébration ».