En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Musique

12:00 24:00

Emission en cours

Musique

12:00 24:00

Background

Stéphane Rossel : la passion du témoignage jusque dans la direction de « Gecko Escalade »

19 septembre 2022

C’est un pasteur atypique. Stéphane Rossel est moniteur d’alpinisme et cordiste. Aujourd’hui, il dirige une salle d’escalade à Sottens dans le Gros-de-Vaud… et il vient de publier un livre « Vis Sa vie ! Etre témoin au quotidien ». Rencontre avec un homme passionné de grimpe et de laisser vivre Jésus-Christ dans et à travers sa vie ! Une émission « Un R d’Actu » à écouter et un article à lire !

« Je vis avec Jésus, et c’est tout ! » Moniteur d’alpinisme et cordiste, Stéphane Rossel est aujourd’hui le directeur de la salle d’escalade Gecko à Sottens, dans le Gros-de-Vaud. A son actif, une offre originale : emmener les personnes qui ont peur du vide à 125 m de hauteur, au sommet de l’antenne radio de Sottens, et au cours de l’ascension partager avec eux une fondue à 100 m de haut !

Pas une nouvelle recette pour évangéliser !

Au cœur de la vie de Stéphane Rossel, il y a l’urgence de partager l’Evangile de Jésus-Christ. Adolescent déjà, il n’hésitait pas à sortir du rang et à interpeller, avec des autocollants ou des badges provocants, ceux qu’il croisait pour leur demander ce qu’il pensait de Jésus et s’ils croyaient « afin d’obtenir le salut »…

Aujourd’hui, Stéphane Rossel publie « Vis Sa vie ! Etre témoin au quotidien » (1). Non pas le dernier livre de recettes pour mieux témoigner, mais, beaucoup plus simplement, un livre au format de la collection « Pour les Nuls », pour revenir à une manière « bio » de témoigner. « En voyant les chrétiens être emprisonnés par des méthodes d’évangélisation, je me suis dit qu’il fallait que j’écrive quelque chose qui libère dans ce domaine pour que les chrétiens puissent juste vivre ! »

Une spiritualité où Jésus « transpire »

Au fil des années et fort de son expérience de vie et de témoin, Stéphane Rossel a découvert que l’essentiel était de vivre sa foi et de développer une spiritualité où Jésus « transpire » au quotidien. Foin de distributions de tracts, foin d’actions ou de campagnes d’évangélisation, foin d’évangélisations explosives, l’essentiel, c’est de réaliser que « Jésus est là, quand je suis là ! » « Quand je lis les évangiles du Nouveau Testament ou les Actes des Apôtres, ajoute-t-il, je n’ai pas l’impression que les disciples disposaient d’une méthode quelconque. Ils étaient tellement heureux de vivre des choses avec Jésus que cela se voyait ! C’était naturel ! »

A côté de dessins de la graphiste Rosse, « Vis Sa vie ! Etre témoin au quotidien » renferme, tout au long du livre, des récits dans la rubrique « Vécu ». Stéphane Rossel y raconte, par exemple, la rencontre d’un homme en mauvaise santé et proche de la mort. La femme de ce dernier voulait absolument que le « pasteur Rossel » le rencontre. Peu désireux de prendre un rendez-vous directement avec cet homme, Stéphane remet cette éventuelle rencontre au Seigneur et finit par le croiser à la déchetterie de son village. L’homme y amène, dans une remorque, de nombreux objets dont il souhaite se séparer. Stéphane l’aide à décharger, apprend qu’il y a un second voyage au programme, accompagne notre homme dans cet autre voyage et trouve l’occasion de développer un échange profond avec cet homme en fin de vie. « Dieu ne s’arrête pas juste aux chrétiens, lance Stéphane Rossel, il a tant aimé… le monde ! Il souhaite que sa puissance de vie soit libérée pour le plus grand nombre possible de personnes. »

Pasteur dans « l’Eglise qui grimpe »

A l’issue de ses études à l’Institut biblique Emmaüs à Saint-Légier (VD), Stéphane Rossel a été pasteur dans une Eglise évangélique du Jorat. C’était dans les années 90. Après 5 ans, l’Eglise décide de fermer. « Je n’ai pas fait cela dans mon coin, explique-t-il. Tous les membres ont voté pour que l’on ferme et je crois que nous avons été inspirés à faire cela. » Le jeune pasteur se retrouve sans Eglise. Toujours passionné par l’annonce de l’Evangile, il se lance dans la création de petits groupes d’échange autour de la foi. Il constitue ainsi des Eglises de maison qui valorisent l’échange individuel entre chrétiens, plutôt que la mise sur pied de rassemblements.

En 2017, en lien avec la salle de grimpe Gecko à Sottens dans laquelle il travaille déjà depuis 7 ans, Stéphane Rossel lance la « Climbing Church », l’Eglise qui grimpe. « Notre Eglise vit selon la culture des grimpeurs, éclaircit-il. Le dimanche, nous nous retrouvons au pied des rochers ou dans les falaises, et nous faisons de la grimpe. » Pour grandir dans leur foi, ces grimpeurs se retrouvent chez un particulier le vendredi soir, comme s’il s’agissait de suivre un cours d’escalade, mais on y parle de Jésus.

Deux ans de galère !

Le 13 mars 2020, 5 minutes avant qu’il apprenne que la Confédération fermait les salles de sport à cause de la pandémie de Covid-19, Stéphane Rossel reprend la direction de la salle de grimpe de Sottens. Depuis, les « galères » se sont enchaînées : sept semaines de fermeture, des rentrées financières en chute libre, des difficultés à payer les salaires, des envies de déposer le bilan… « En tant que pasteur, je savais que Dieu agissait dans les Eglises, mais là j’ai vraiment vu qu’il agissait aussi dans une société qui propose de grimper ! Et qu’il faisait des miracles ! »

Les mesures sanitaires en lien avec la pandémie ont aujourd’hui été levées. Stéphane Rossel espère que son entreprise rescapée va redécoller et qu’il pourra continuer à « vivre Sa vie dans son quotidien ! », même accroché aux parois de la salle de grimpe.

Serge Carrel

Note

1 Stéphane Rossel, Vis Sa vie ! Etre témoin au quotidien, Dossier Vivre 46, Saint-Prex, Je Sème, 2022, 240 p. A commander ici.

Ecouter l’émission « Un R d’Actu » du 10 mars avec le pasteur de « Climbing Church », Stéphane Rossel.