Le 23 juin, « Un R d’Actu » sur Radio R a reçu Luc Zbinden. Ce professeur de français et d’anglais au Gymnase du Bugnon donnera le jeudi 30 juin à Lausanne une conférence dans le cadre de l’Amitié judéo-chrétienne. Intitulée « Ton peuple, Mon peuple », cette conférence se tiendra dans les locaux de la Communauté israélite.

 Voilà 12 ans, Luc Zbinden découvre que son grand-père a protégé une famille juive pendant la Seconde Guerre mondiale. Depuis, tel Indiana Jones ou Sherlock Holmes, il mène l’enquête autour de Paul Zbinden. Ce grand-père, pasteur dans l’Eglise évangélique libre de Saint-Jean-du-Gard, a protégé la famille de Hans Heller pendant la Seconde Guerre mondiale.

Comme dans un film…

« Tout commence comme dans un film, explique Luc Zbinden. Il y a eu la petite phrase de ma tante qui a tout déclenché. Puis la découverte, dans son grenier, dans une vielle boîte métallique, d’un petit carnet vert. » Luc Zbinden ouvre ce carnet et découvre un document rempli de notes de budget, d’horaires de train, de notes de prédications, et surtout une réflexion sur le livre biblique d’Esther, qui met en avant que celle qui va devenir reine, l’épouse du roi perse Xerxès, a risqué sa vie pour autrui. Elle qui s’est présentée devant les autorités de l’époque pour plaider la cause du peuple d’Israël. « Je pense que le courage d’Esther, ajoute Luc Zbinden, a touché mon grand-père, notamment par rapport à son engagement pour protéger un peuple en souffrance. »

Protecteur et passeur

Le pasteur Paul Zbinden a non seulement protégé une famille, mais il a aussi fait partie d’un réseau de passeurs qui a permis à des enfants juifs de passer de Paris à la frontière espagnole. « Je suis toujours en train de rechercher certains de ces enfants qui pourraient être un jour des témoins directs de cette activité », ajoute Luc Zbinden.

Ces recherches ont conduit Luc Zbinden à tisser des liens forts avec des représentants de la communauté juive. Au bénéfice d’un congé sabbatique de 6 mois dans la seconde partie de 2021, il se rend trois mois en Israël où il a l’occasion de présenter le parcours de son grand-père pendant la Seconde Guerre mondiale dans des écoles du pays, qu’elles soient laïques, religieuses ou arabophones. Au-delà de l’intérêt de nombre de gymnasiens pour cette période dramatique de l’histoire du XXe siècle, le professeur du Gymnase du Bugnon a aussi invité ces jeunes de 15 à 20 ans à s’inscrire dans leur filiation et à découvrir leur héritage familial. « Ce temps sabbatique en Israël m’a vraiment encouragé à inciter la jeune génération à devenir historien de sa propre famille. Cela permet à une génération passablement secouée et soumise à des turbulences extrêmement fortes de retrouver un ancrage, de se recentrer sur ce que leur famille a pu transmettre de génération en génération. »

Serge Carrel

Le jeudi 30 juin à 20h15, Luc Zbinden donnera une conférence « Ton Peuple Mon Peuple » au CILV à Lausanne (Georgette 3). Cette conférence est organisée par l’Amitié judéo-chrétienne de Suisse romande.

Voir une interview de Luc Zbinden sur Studio Qualita, une web radio qui se donne pour mission de favoriser l’insertion des francophones en Israël.

Ecouter Luc Zbinden invité le 23 juin de l’émission « Un R d’Actu » sur Radio R.