Mike Evans préside jusqu’en mars prochain aux destinées d’Evangile 21, un mouvement qui traverse différents milieux évangéliques. Du 25 au 28 mai 2022, il organise une grande conférence à Genève, intitulée « L’Exode, un peuple libéré ». Avec des invités comme Henri Blocher, Don Carson, Kevin De Young… Une interview à lire et écouter.

 « Il y aura une quinzaine d’orateurs de divers pays. Nous traverserons en neuf séances plénières le livre de l’Exode de l’Ancien Testament. Il y aura des ateliers sur des sujets de vie pratique comme la souffrance ou la vocation, et bien sûr nous traiterons des grands enjeux théologiques contemporains. » Mike Evans se réjouit d’organiser, en tant que président de l’association Evangile 21, 4 jours de rencontres bibliques et théologiques, du 25 au 28 mai prochain, à l’Institut biblique de Genève à Vandoeuvres. Cette cinquième édition de ces conférences Evangile 21 s’intitulera « L’Exode, un peuple libéré ». Elle comptera parmi ses intervenants des théologiens comme le professeur de théologie systématique français Henri Blocher, le Canadien Don Carson, spécialiste du Nouveau Testament, ou encore les pasteurs étasuniens David Platt et Kevin DeYoung. Des personnalités francophones seront aussi de la partie. Parmi elles : Dominique Angers, Etienne Lhermenault, Florent Varack et Yannick Imbert.

Des conférences inscrites dans le mouvement Evangile 21

Un élément majeur de la conférence sera la discussion du livre de l’Exode grâce à une lecture suivie pour « un face à face avec le texte biblique ». L’objectif est de cerner l’Evangile dans ce livre controversé. Pour Mike Evans, « l’Evangile est présent dans toute la Bible. Le livre de l’Exode ne fait pas exception. Les symboles, les cérémonies, la présence du pardon dans ce livre… tout nous ramène au Nouveau Testament et à la mort de Jésus-Christ sur la croix. »

Le mouvement Evangile 21, qui organise ces conférences, est né en 2005 lorsque deux amis, Don Carson et Timothy Keller, qui venaient de deux familles d’Eglises protestantes américaines différentes, se sont demandé ce qui les unissait dans le fond. Ils ont pris conscience que c’était l’Évangile, le « message du salut » et ils ont fondé la « Gospel Coalition » pour promouvoir cet essentiel dans le monde anglophone. Des liens d’amitié avec Don Carson ont incité Mike Evans à lancer en 2012 l’équivalent en francophonie sous le nom d’« Evangile 21 ».

Des sites dans une vingtaine de langues

« Ce qui me motive aujourd’hui à présider un tel mouvement, c’est ce qui m’a toujours motivé depuis que je suis venu en France comme étudiant en 1963 : le message de l’Evangile de Jésus-Christ, commente cet Anglais d’origine, marié à une Suissesse. A l’époque, j’étais venu sur le continent pour diffuser l’Evangile de porte en porte et c’est toujours cette proclamation qui me motive aujourd’hui. Aussi longtemps que l’on est en bonne santé, on peut continuer », ajoute celui qui passe sa retraite dans le Nord vaudois, lui qui a organisé la venue de Billy Graham à Paris en 1986, qui a ensuite eneigné à l’Institut biblique de Nogent-sur-Marne en région parisienne, avant de devenir directeur de l’Institut biblique de Genève à Vandoeuvres.

Aujourd’hui, Evangile 21 ou la Gospel Coaltion se décline sur des sites internet en une vingtaine de langues : en anglais, français, perse, mandarin… Cette association est présente dans près d’une cinquantaine de pays.

Laura Kopf-Bourdet

  « L’Exode, un peuple libéré », une conférence Evangile 21 du 25 au 28 mai 2022 à l’Institut biblique de Genève. Pour en savoir davantage.

 Le site d’Evangile 21 en français

Ecouter l’interview de Mike Evans :