Mardi 8 mars, « Un R d’Actu » a consacré une deuxième émission aux réactions des Eglises ou mouvements d’Eglises à la crise humanitaire ukrainienne. Jean-Luc Trachsel de « Europe Shall Be Saved », ainsi que Christine Volet-Sterckx, porte-parole de l’Armée du salut en Suisse, ont présenté leurs actions. Ils étaient accompagnés de Maria Ravet, responsable avec son mari du fameux restaurant L’Ermitage à Vufflens-le-Château et d’origine ukrainienne. Une présentation à lire et une émission à écouter.

 

  1. « L’appel urgent de Jean-Luc Trachsel »

Jean-Luc Trachsel est un évangéliste suisse romand qui rayonne au plan international. En décembre dernier, il était en Ukraine. Il a aussi des nombreux contacts avec des pasteurs en Russie. « Voir une telle misère se passer sous nos yeux, commente-t-il, entraîne que l’on ne peut pas rester le cœur fermé. » Vendredi dernier, il a lancé un « appel urgent » via les membres des réseaux « Europe Shall Be Saved », l’Association international des ministères de guérison (AIMG) et des Eglises Gospel Center notamment. Il a invité chacune et chacun à prier pour l’Ukraine, la Russie et le monde, à donner en faveur des actions de secours pour les victimes de la guerre, et à accueillir des réfugiés. Il envisage aussi d’envoyer aux frontières de l’Ukraine, comme le mentionne son « appel urgent », des « équipes de personnes fortes spirituellement et psychologiquement, qui parlent l’anglais et encore mieux le russe ou l’ukrainien ». « Aujourd’hui, je vous encourage à prier pour ces deux pays, a ajouté Jean-Luc Trachsel, parce qu’il y a une haine qui montent entre eux. Même si ce sont des amis depuis de nombreuses années, il y a parfois une violence inexprimable qui monte. Aujourd’hui, plus que jamais, on a besoin de se tourner vers Dieu et de manifester à ces victimes l’amour chrétien… »

Le mail qui renferme « L’appel urgent de Jean-Luc Trachsel ».
L’appel urgent de Jean-Luc Trachsel en vidéo, disponible sur YouTube.

 

  1. L’engagement de l’Armée du salut en Ukraine, dans les pays limitrophes et en Suisse

« Il y a une dizaine d’endroits où l’Armée du salut est présente en Ukraine. » Christine Volet-Sterckx est major de l’Armée du salut. Porte-parole de ce mouvement chrétien en Suisse, elle explique dans « Un R d’Actu » que cette présence remonte à 1993, et que des postes ou des paroisses se déploient dans des villes comme Kyiv et Kharkiv notamment. « Nos officiers et nos responsables vivent avec leurs compatriotes dans le métro, calfeutrés, mais ils sortent aussi pour chercher de l’aide et faire le maximum pour réunir des produits de première nécessité comme de la nourriture ou des produits d’hygiène. »
L’action de l’Armée du salut se déploie aussi dans les pays limitrophes de l’Ukraine et en Russie, mais pas en Biélorussie. En Hongrie, des Suisses romands sont actifs : Michaël et Christine Staïesse, un couple qui a dirigé le poste de l’Armée du salut sur l’arc lémanique.
En Suisse, l’Armée du salut collecte de la nourriture et des produits d’hygiène via ses différents lieux de rencontre. Trois camions sont déjà partis et d’autres pourraient prendre la direction de la frontière polonaise ou hongroise.
En lien avec l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) et sur mandat du canton de Berne, l’Armée du salut gère quatre centres pour réfugiés. Ces centres pourraient accueillir prochainement des personnes victimes de la guerre en Ukraine. Par ailleurs, pour faire face à un afflux de réfugiés, l’Armée du salut pourrait aussi ouvrir ses centres de vacances et son hôtel à ces victimes de la violence.

Plus d’infos sur l’engagement de l’Armée du salut.

 

  1. L’engagement de Maria Ravet

Maria Ravet est d’origine ukrainienne. Epouse de Guy, un cuisinier dont le restaurant L’Ermitage à Vufflens-le-Château compte parmi les tables les plus prestigieuses de Suisse romande, elle se mobilise pour ses compatriotes et se montre très reconnaissante à l’endroit de la solidarité des Suisses pour les habitants de son pays d’origine. A partir de son restaurant, elle collecte des fonds pour venir en aide aux personnes dans le besoin en Ukraine. Entrée en contact avec la rédaction de Radio R, elle a participé à l’émission « Un R d’Actu » du 8 mars.

Le site de l’hôtel-restaurant L’Ermitage à Vufflens-le-Château.

Ecouter l’émission « Un R d’Actu » avec Maria Ravet, Christine Volet-Sterckx et Jean-Luc Trachsel.