A 85 et 84 ans, Guy et Denise Chautems publient un livre de mémoires « tête-bêche ». D’un côté, il est intitulé « Bonheur d’une vie partagée » et signé par madame, de l’autre « Oser l’aventure de la foi » et il est signé par monsieur. L’occasion de découvrir le parcours d’un couple pastoral réformé vaudois qui a beaucoup fait pour les couples et les familles évangéliques de Suisse romande. Les Chautems étaient les invités d’« Un R d’Actu » sur Radio R, le mercredi 9 février.

« Nous nous sommes impliqués dans 27 camps familles dans le Midi. A raison d’un à deux par année, avec à chaque fois une centaine de personnes. » Guy Chautems est pasteur réformé dans le canton de Vaud. Avec son épouse Denise, ce couple a beaucoup apporté aux couples, aux familles, aux grands-parents et aux solobataires de Suisse romande au travers de formations diverses, de cours… et aussi de nombreux accompagnements individuels. Sollicités, dans les années 70, pour s’engager aux côtés des familles par Philippe et Nancy Decorvet – à l’époque actifs à la Ligue pour la lecture de la Bible –, ils ont pris conscience des besoins des couples et des familles dans l’éducation des enfants, dans la vie de couple, relationnelle, sexuelle et spirituelle. Très vite ces camps familles, bien loin de se focaliser sur la « famille évangélique modèle », ont fait de la place aux familles monoparentales, avec des parents en solo, séparés ou divorcés.

Un extraordinaire ministère d’hospitalité

A la demande de leurs petits-enfants, ce couple octogénaire vient de publier un livre tête-bêche intitulé pour la partie de Denise « Bonheur d’une vie partagée » et pour la partie de Guy « Oser l’aventure de la foi ». Ce qui frappe à la lecture de ces « mémoires », c’est l’extraordinaire ministère d’hospitalité que Denise Chautems a exercé au fil des engagements pastoraux du couple : dans la paroisse de l’Abbaye à la vallée de Joux, dans la paroisse de la Cathédrale à Lausanne et, pour finir, dans la paroisse du Mont-sur-Lausanne. « J’aime les gens, souligne Denise, alors ça m’est assez facile d’accueillir et c’était fantastique que Dieu ait permis que je rencontre Guy et qu’il nous utilise ensemble pour ce service-là. »

Une joie nourrie par la proximité de Dieu

A l’heure où couples et familles sont passablement malmenés, les Chautems ont toujours voulu « être une famille joyeuse, parce qu’il y a tellement de familles de pasteurs qui ont des difficultés et où les enfants perdent la foi, une fois adultes ». Le secret de cette joie qui rayonne de leur couple, même si les difficultés de santé n’ont pas épargné Guy ces dernières années, ils l’ont trouvé dans une spiritualité nourrie par le Saint-Esprit et par la proximité du Seigneur dans leur vie.

Réveillés par le mouvement charismatique des années 60-70

Cette découverte d’un Seigneur proche, ils l’ont faite dans la mouvance charismatique à la fin des années 60. A l’instigation de Denise, ce couple réformé « classique » a participé à des rencontres avec des gitans, dans le village de Lignerolle (VD). Cela a entraîné une dynamique de réveil qui les a accompagnés dans toutes les paroisses qu’ils ont servies.

« Sans la foi, on n’est rien, lance Denise Chautems. C’est tellement extraordinaire d’avoir un ami, un Père à qui on peut tout dire, auquel on peut se confier et demander de l’aide. » Aujourd’hui, malgré leur âge, tous deux continuent à accueillir chaque jour des gens pour manger. « Alors bien sûr, on n’en a plus 7 ou 8 autour de la table, mais un ou deux ! »

Serge Carrel

Denise et Guy Chautems, Bonheur d’une vie partagée, Oser l’aventure de la foi, Mont-sur-Lausanne, 2021, 290 p. Prix : 20.- port en sus. A commander à : gdchautems (at) bluewin.ch. Tous les bénéfices de cette vente seront versés à la Haute Ecole de théologie (HET-Pro) pour constituer une bourse pour un ou une futur-e étudiante-e.

 Ecouter l’émission « Un R d’Actu » du mercredi 9 février avec Denise et Guy Chautems.