Il a sorti en fin d’année dernière le troisième tome de sa série « Les souvenirs d’Azvaltya ». Le bdéaste et écrivain Alain Auderset était l’invité d’« Un R d’Actu » sur RADIO R le mardi 11 janvier. Il fait le point sur cette série qui donne dans l’imaginaire et l’initiation.

Alain Auderset est un auteur de BD très actif dans le milieu évangélique de Suisse romande. Fin novembre, il a publié le troisième tome de la série « Les souvenirs d’Azvaltya ». « Cette BD est une sorte de parabole où Marcel, le personnage principal, traverse un monde qu’il ne comprend pas. » Pour ce bdéaste aux multiples talents – dessin, écriture, musique et stand up –, « beaucoup de gens sont comme mon héros : ils ne savent pas pourquoi ils sont sur terre. Marcel a l’impression d’être seul, alors que quelqu’un veille sur lui. »

Une sorte de parcours initiatique

Dans les deux premiers tomes d’Azvaltya, Alain Auderset, au travers de dessins souvent très travaillés, emmène Marcel dans une sorte de parcours initiatique où il va prendre en autostop Jay. Cette figure de Jésus va l’inciter à approfondir ses questions existentielles et à découvrir que, dans chacune de nos vies, il y a une Présence qui ne souhaite qu’être découverte.

Une BD en recherche du tout public

« Ma BD est calibrée pour le grand marché de la BD, mais elle reste plutôt dans le milieu chrétien, déplore-t-il. Certes, des personnes proches des milieux évangéliques sont touchées, mais j’attends la naissance de cette BD dans le ‘monde’ ! » Concrètement, le bdéaste de Saint-Imier espère recroiser la route d’un commercial qui serait prêt à proposer ses BD à des points de vente tout public, afin de renouer avec une diffusion qu’il a connue par le passé. Au moment de la sortie de sa BD « Marcel », il avait bénéficié des services d’un représentant qui était parvenu à diffuser dans le grand public 1500 exemplaires de BD comme « Marcel 1 2 3 » ou « Idées reçues 1 2 3 » en librairie ou en grande surface.

Plein de projets pour 2022

Dans un contexte où les activités artistiques ont du plomb dans l’aile, Alain Auderset ne désespère pas de ne plus avoir deux ou trois engagements par mois pour des spectacles. « Quand Dieu ferme des portes, c’est qu’il en a de plus belles à ouvrir », confie-t-il. Pour 2022, ce sera la sortie d’un nouveau tome des « Souvenirs d’Azvaltya », la publication de « Rendez-vous dans la forêt 4 », un nouveau recueil de chroniques sur la vie quotidienne avec Dieu, et enfin « La légende de mi », un récit dont il propose également une version spectacle avec guitare électrique et prestation picturale en live.

Serge Carrel

Alain Auderset, Les souvenirs d’Azvaltya 3, autoédition, 2021. A commander ici.

Le site d’Alain Auderset.

Ecouter Alain Auderset dans l’émission « Un R d’Actu » du 11 janvier.