Du 10 au 13 octobre, une centaine de personnes ont participé au premier Forum chrétien romand. A la suite du Forum chrétien mondial, des orthodoxes, des réformés, des catholiques et des évangéliques de Suisse romande ont eu l’occasion de se découvrir, notamment en se racontant leur découverte de la personne de Jésus. Echos dans « Un R d’Actu » avec Catherine Wüthrich, membre du Conseil du Réseau évangélique suisse, et Hubert van Beek, ancien secrétaire du Forum chrétien mondial.

Pour des chrétiens d’Eglises diverses, il y a différentes manières de se rencontrer et de dialoguer. Certains privilégient la discussion théologique qui amène souvent au constat de différences irréductibles. D’autres, depuis quelques années, ont privilégié au plan mondial le fait de témoigner de sa rencontre de Jésus-Christ. Du 10 au 13 octobre à Leysin, une centaine d’orthodoxes, de catholiques, de réformés et d’évangéliques de Suisse romande ont pris du temps pour s’écouter et tisser des liens.

« Les moments forts ont été ces rencontres où nous avons pris le temps d’échanger en petits groupes de 8 à 9 personnes, explique Hubert van Beek, un ingénieur d’origine hollandaise, rompu aux rencontres entre chrétiens de tous horizons. Chacun disposait de 7 à 8 minutes pour raconter sa rencontre avec le Christ. » Bien loin d’examiner les différences doctrinales et ce qui séparent les chrétiens les uns et des autres, de tels échanges permettent des temps profonds autour de ce qui constitue le cœur de la foi de chacune et chacun.

Faire l’expérience de l’unité chrétienne

« C’est une expérience extraordinaire, relève pour sa part Catherine Wüthrich, coorganisatrice de l’événement et membre du Conseil du Réseau évangélique suisse. Le corps du Christ est grand. Il est fait d’innombrables membres très différents les uns des autres. » Pour cette évangélique, membre d’une Eglise de Réveil, de telles rencontres permettent de faire l’expérience de l’unité chrétienne, parce que, derrière des récits de vie où le Christ est au centre, les uns et les autres se retrouvent reliés.

Le thème de la rencontre était : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure » (Jean 15.16). Cette parole du Christ a été méditée tous les jours par différents théologien-ne-s issu-e-s des différentes confessions.

Une manière de se rencontrer entre chrétiens au-delà des différences doctrinales

Dans les années 90 et au début des années 2000, rappelle Hubert van Beek, alors que le Conseil œcuménique des Eglises (COE) peinait à rencontrer des leaders des Eglises évangéliques et pentecôtistes au plan international, l’idée de constituer un nouveau lieu de dialogue a germé parmi les personnes actives au COE. Il s’agissait de créer un lieu d’échange entre le COE, l’Eglise catholique romaine et l’Alliance évangélique mondiale, autour des diverses expériences spirituelles en Christ, tout en confessant une foi trinitaire et le Christ, vrai Dieu et vrai homme. Ce lieu de rencontre a pris le nom de Forum chrétien mondial. La première rencontre a eu lieu en 2007 à Limuru, près de Nairobi, la deuxième à Manado en Indonésie en 2011 et la troisième à Bogota en Colombie en 2018. Une version décentralisée en Francophonie a eu lieu à Lyon en octobre 2018. Et la première édition de cette formule vient de se terminer au plan romand à Leysin.

Une démarche à reprendre localement

Dans une déclaration finale, les participants ont affirmé qu’ils avaient découvert qu’ils étaient pauvres des autres Eglises et qu’il y avait des trésors dans toutes les Eglises. Ils ont aussi souligné que le partage des itinéraires de foi ou des témoignages – comme on aime à le dire en milieu évangélique – des uns et des autres renouvelaient les relations entre chrétiens. Pour cette raison, ils ont invité les responsables des Eglises chrétiennes de Suisse romande à faire en sorte que « les familles, communautés et paroisses expérimentent cette démarche fructueuse ». Dans un appel vibrant, ils ont aussi invité les chrétiens romands à « oser dépasser les limites qui nous séparent pour témoigner, en communion d’amour, du Christ qui nous rend libres et veut que tous parviennent à la connaissance de la vérité ! »

Serge Carrel

Crédit photographique: Martin Hoegger (c)

La déclaration finale du premier Forum chrétien romand.
Le site du Forum chrétien romand.
Le site du Forum chrétien mondial.
Pour un historique du Forum chrétien mondial.

Ecouter l’émission « Un R d’Actu » avec Hubert Van Beek, ancien secrétaire du Forum chrétien mondial, et Catherine Wüthrich, coorganisatrice et membre du Conseil du Réseau évangélique suisse.