En congé en Suisse actuellement, Evelyn Speich évoque dans le cadre d’« Un R d’Actu » sur Radio R son engagement à Madagascar avec Medair. C’est l’occasion pour cette ingénieure agronome suisse alémanique d’expliquer en quoi cette ONG contribue aux six Objectifs de développement durable qui s’articulent autour des « Droits humains fondamentaux ». Cette émission est réalisée en partenariat avec StopPauvreté.

« Avec Medair à Madagascar, nous remplissons les six premiers Objectifs de développement durable (ODD). Si on arrive à avertir la population en cas de cyclone et d’inondation, les personnes concernées peuvent prendre des mesures et éviter de retomber dans une pauvreté accrue. » Evelyn Speich-Baer est ingénieure agronome. Elle est la directrice nationale de Medair à Madagascar. Sur la « Grande Ile », cette ONG d’origine suisse et dont le siège est à Ecublens (VD), est certes spécialisée dans l’aide d’urgence, mais son implication sur place contribue avec ses quelque 80 employés malgaches au développement durable de la population locale.

Un engagement « Alerte cyclone »

« Avec Medair à Madagascar, nous travaillons dans la gestion des risques en cas de catastrophe, notamment en lien avec les quatre ou cinq cyclones qui traversent l’île chaque année, ajoute Evelyn Speich. Nous sommes membres d’un consortium d’ONG qui oeuvrent pour permettre au gouvernement d’alerter la population en cas de danger. » Ce consortium bénéficie de données collectées par deux stations d’observation de la foudre, par des stations hydrologiques et par des satellites. Il a aussi mis en place des cartes des inondations potentielles, en lien avec les fleuves présents à Madagascar. « Toutes ces données sont traitées par la météo nationale. En cas de danger, le gouvernement peut avertir la population locale au travers d’avis transmis par téléphone mobile », complète l’ingénieure agronome de 54 ans.

Dans le cadre du consortium d’ONG qui collaborent pour ce service d’« alerte cyclone », Evelyn Speich se réjouit de retrouver la MAF (Mission Aviation Fellowship), cofondatrice de Medair. En cas de danger, Medair bénéficie des avions de la MAF pour survoler les régions sur le point d’être touchées ou victimes des ravages d’un cyclone, afin de prendre d’ultimes mesures de prévention ou de mettre en place les premiers secours d’urgence.

En faveur des six premiers ODD

L’engagement de Medair à Madagascar a débuté voilà 20 ans. Il s’articule bien autour des six premiers Objectifs de développement durable proposés par les Nations unies : « Pas de pauvreté », « Faim zéro », « Bonne santé et bien-être », « Education de qualité », « Egalité des sexes » et « Eau propre et assainissement ». Pour l’ingénieure agronome suisse alémanique, sans l’engagement de Medair dans la prévention des cyclones, ces objectifs seraient précarisés. « Si on arrive à prévenir à temps les Malgaches touchés par un cyclone, on leur permet d’éviter de tomber dans davantage de pauvreté, on leur permet de protéger leurs récoltes, on permet aux élèves, aux familles et aux écoles de prendre des mesures pour protéger le matériel scolaire en vue de la reprise de l’école, une fois la situation normale rétablie. » En cas de catastrophe, l’ONG est aussi là – pour autant que des fonds soient disponibles – pour reconstruire les infrastructures : écoles, toilettes et surtout désinfection des points d’eau, parce qu’en cas d’inondation ceux-ci doivent être assainis pour permettre à la population d’accéder à nouveau à une eau potable.

Le troisième pays le plus pauvre du monde

« Tout le monde pense que Madagascar, c’est le paradis, relève Evelyn Speich, à cause de la biodiversité. Mais ce n’est pas vrai du tout ! C’est le troisième pays le plus pauvre du monde. Actuellement avec le covid et la sécheresse la plus terrible qui sévit dans le pays depuis 40 ans, la situation est vraiment grave. » L’ingénieure agronome repart prochainement sur la Grande Ile. Elle espère bénéficier de suffisamment de fonds pour mettre sur pied une clinique mobile afin d’aller à la rencontre des populations touchées par la famine et de venir en aide aux enfants menacés de mort à cause de la malnutrition. « Le but de Medair, c’est toujours de sauver des vies ! »

Serge Carrel

La page du site de Medair en lien avec Madagascar.

La brochure « God’s Golbal Goals »

En janvier 2016, les Nations unies ont lancé une nouvelle campagne de sensibilisation et d’action contre la pauvreté. Cette campagne s’appelle les Objectifs de développement durable (ODD). Le mouvement StopPauvreté, proche du Réseau évangélique suisse (RES), se fait l’écho de cette campagne. Il a publié une brochure intitulée « God’s Global Goals. Une réflexion biblique à propos des 17 objectifs de développement durable ». Cette brochure présente à la fois ces 17 objectifs qui visent à éradiquer l’extrême pauvreté sur la planète et en même temps le travail d’une ONG proche des milieux évangéliques, dont l’action s’inscrit dans ces objectifs.

Commander la brochure « God’s Golbal Goals. Une réflexion biblique à propos des 17 objectifs de développement durable ».

 

Ecouter l’interview d’ Evelyn Speich :